Le trigger marketing

Trigger marketing ou marketing de déclenchement : c'est quoi ???


Le trigger marketing ou marketing de déclenchement est de plus en plus utilisé par les entreprises modernes. Il peut apporter de nombreux bénéfices à l’heure où la relation avec le client est essentielle. Il est important de connaître ses mécanismes pour bien l’employer. Voici ce qu’il faut savoir sur le trigger marketing.

 

Qu’est-ce que le trigger marketing ?


Le trigger marketing est aussi appelé marketing de déclenchement. Il s’agit des pratiques par lesquelles le client ou le prospect déclenche une action marketing. Il peut s’agir de mailing, d’emailing ou d’appels téléphoniques, par exemple. L’action est déclenchée en réaction à une opération du client, par exemple le renvoi d’un coupon ou le remplissage d’un formulaire sur internet. L’opération peut aussi être déclenchée à une date spécifique pour souligner un événement.


Le trigger marketing est de plus en plus d’actualité avec le développement d’internet et des possibilités du marketing digital. Cette pratique profite largement des avantages liés au marketing automatisé. Il est en effet possible de déclencher automatiquement une suite d’actions et de campagnes. La gestion des leads est alors optimisée.


Les formes les plus couramment utilisées de trigger marketing sont entre autres les emails de suivi et de confirmation de commande, tout comme les emails de relance après abandon du panier. On emploie aussi fréquemment les campagnes de retargeting et les campagnes liées au remplissage de formulaires.


Il existe aussi des formes plus complexes de trigger marketing. Les scénarios peuvent comporter plusieurs parties et faire appel à l’ingéniosité des concepteurs. L’important est d’apprendre à bien cerner le comportement des clients et des prospects sur internet. Avec ces connaissances, l’entreprise est en mesure d’expédier des emails scénarisés et automatisés lorsque les clients enclenchent l’opération.


Le scénario classique veut que l’inscription à un site soit suivie d’une chaîne d’événements. Tout commence par un email de bienvenue. Ensuite, les possibilités sont diverses. La visite d’une page dédiée à un site peut déclencher l’envoi d’un email faisant état d’une promotion et d’un autre avertissant qu’il ne reste que trois jours pour répondre à l’offre. Plus tard, le client peut recevoir un email intitulé dernière chance.


Un message trigger fonctionnel typique comporte généralement un message de bienvenue et une actualisation du profil. Il peut prévenir de l’expiration de la carte de crédit, par exemple. Il consiste aussi souvent en un message de livraison. Un message spécifique sera différent et rappellera, entre autres, des anniversaires et des commandes effectuées au cours de la dernière année.


La plupart du temps, l’emploi du trigger marketing mène aussi à l’achat d’autres produits offerts par l’entreprise. L’entreprise propose souvent ce nouveau produit après la confirmation de la réception du produit commandé. Cet achat d’un produit complémentaire est appelé up-selling. Un prospect qui avait manifesté de l’intérêt et qui est demeuré longtemps inactif par la suite recevra également un message de rappel.

le marketing trigger


Quels sont les bénéfices du trigger marketing ?


La plupart des entreprises ont découvert les bénéfices du trigger marketing et utilisent les avantages de l’automatisation sur internet. Les avantages sont nombreux.


Le trigger marketing est très efficace par exemple dans le domaine du ciblage. Comme vous agissez en réponse à une action du client ou du prospect, vous procédez à un ciblage plus précis qui permet de mieux connaître le client et de prévoir ses actions de manière à le fidéliser. Le trigger marketing a d’ailleurs été mis au point en réaction aux problèmes que causaient les campagnes email en matière de ciblage.


Les performances marketing sont clairement améliorées avec la pratique du marketing de déclenchement. Le trigger marketing est un moyen sûr d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise sans dépenses excessives.


Il est maintenant démontré que pour être efficace, le marketing ne doit pas être tourné vers le produit mais vers le client. C’est ainsi que le trigger marketing devient un atout majeur pour augmenter les bénéfices d’une entreprise. La technique de vente dépend donc du client auquel on s’adresse. Le ciblage permet d’identifier les besoins du client ou du prospect et de générer automatiquement des moyens de le fidéliser.


Plus la campagne de marketing est ciblée, moins vous vous dispersez. Au contraire, le marketing de masse risque de susciter des dépenses de temps inutiles et de rejoindre des personnes qui ne manifesteront pas d’intérêt pour le produit proposé. De ce fait, au lieu de chercher à faire aimer un produit aux clients, l’entreprise, en connaissant mieux à qui elle a affaire, propose des produits que les clients aiment déjà, ce qui optimise le rendement.


Quels moyens mettre en place ?


Plusieurs moyens existent pour procéder à ce ciblage. Mentionnons l’utilisation de questionnaires intelligents, dont l’utilité n’est plus à démontrer. Ils seront efficaces dans la mesure où le client sera ciblé le plus précisément possible.


Le trigger marketing permet, mieux que n’importe quelle autre pratique, d’établir une relation personnalisée avec les clients et les prospects. Le message est expédié au client en réaction à sa propre action. Ce sera le cas par exemple si le client abandonne un panier. Il recevra alors automatiquement un email de relance de panier abandonné.


Une autre caractéristique bénéfique du trigger marketing est son action en temps réel. Immédiatement après avoir accompli une action spécifique, le client ou le prospect déclenche une réaction automatique. Il y aura donc peu de temps que les clients auront manifesté de l’intérêt pour un produit. Lorsque le laps de temps est aussi court, le client est généralement toujours attentif à l’offre.


Le trigger marketing permet donc de rejoindre la bonne personne au bon moment de manière automatique. L’action peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir par exemple du déclenchement d’une fenêtre pop-in lorsque le client ou le prospect charge une page web. Le retargeting est aussi fréquent. Le client reçoit alors des offres en lien avec des pages qu’il vient de consulter.


Les emails transactionnels comptent aussi parmi les éléments clés du trigger marketing. Internet est bien sûr le terrain où se déploie le trigger marketing. La personnalisation de la relation avec le client s’affine constamment et les possibilités offertes par cette pratique sont appelées à se multiplier.

comment fonctionne le marketing de déclenchement


Comment utiliser le trigger marketing ?


Comme il fonctionne sur le principe d’automatisation, le trigger marketing fonctionne à partir d’outils spécifiques. Il est bien sûr nécessaire de faire appel à un logiciel dédié. Un logiciel comme MyFeelBack, par exemple, est tout à fait indiqué pour déclencher automatiquement des actions selon les retours clients. L’entreprise a aussi besoin d’une solution CRM et surtout d’une large connaissance client.


Le logiciel de trigger marketing vous permet d’effectuer l’envoi d’un email de confirmation après l’achat effectué par le client. Quant au CRM, l’entreprise s’en sert pour proposer, dans le même envoi de confirmation, un produit additionnel en lien avec le produit acheté par le client. Les deux outils sont la plupart du temps liés par une API. Ils sont essentiels et se complètent.


Bien sélectionner sa cible


Avec les outils dont l’entreprise dispose, elle doit procéder au ciblage des clients et des prospects. L’entreprise établit ce ciblage en fonction des actions et des comportements, mais il est aussi nécessaire de retenir des critères sociodémographiques. Par exemple, l’entreprise cible des personnes de sexe féminin de moins de 25 ans qui ont déjà acheté des produits sur son site. À partir des données recueillies, les conditions se définissent pour l’organisation du trigger marketing.


Il suffit donc d’associer certaines données sur le comportement et des données sociodémographiques pour affiner le ciblage pour la campagne de trigger marketing. Lorsque l’entreprise a recueilli les principales données, l’organisation de la campagne peut être constituée de manière assez simple. Les logiciels offrant la fonctionnalité de trigger marketing sont conçus pour être utilisés par tout le monde, sans nécessiter de connaissances poussées.


Travailler dur…seulement au départ !


Au départ, l’entreprise définit les conditions de déclenchement de l’opération de trigger marketing. Il faut entre autres rédiger un email de bienvenue et préparer un questionnaire client. Il est important de configurer plusieurs critères afin d'avoir une campagne mieux ciblée. La définition des critères repose bien sûr sur la connaissance client la plus précise possible. C’est ce qui assurera le succès de la campagne.


Le gros du travail s’effectue au départ. Par la suite, tout sera automatisé et l’entreprise n’aura plus à se préoccuper de cet aspect de sa campagne marketing. L’email ou le questionnaire s’active automatiquement en réponse aux actions des clients.


Un message de bienvenue réussi déclenche une réaction en chaîne qui devrait mener à une vente du produit. Souvent, les prospects et les clients ne reçoivent pas d’email de confirmation lorsqu’ils s’inscrivent à une newsletter, par exemple. Il s’agit pourtant d’un moment clé puisque c’est celui où l’entreprise engage le dialogue avec le client. Un premier contact réussi augmente considérablement les chances de succès.


Une fois l’intérêt du client éveillé, l’entreprise se sert du dialogue avec lui pour enrichir son profil et le cibler encore mieux. Elle lui adresse aussi des messages d’information de manière à l’inciter à effectuer son premier achat. Une fois le premier achat conclu, l’entreprise entame son cycle de vie client.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: